/ / /

Association Eben Ezer service Nature                       Association pour la valorisation

et développement, Burkina Faso                                des Bois Rameaux Fragmentés

            00226 70 24 46                                                                       France

 

 

 Projet protection des plants dans les régions du Centre Ouest et des  Hauts Bassins du Burkina Faso : phase II.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


                                                                                       Burkina, Février 2011

 

 

SOMMAIRE

 

I.     Présentation du projet 3 

II .Bilan des réalisations de la seconde phase. 3 

 

2.1 Commandes des protèges. 3 

 2.2 Le transport 4 

      2.3 Réception et pose des protèges. 4 

 

 

IV.Bilan global de l’exécution du projet 10 

V.Analyse et conclusion. 11 

 

 

              


I.       Présentation du projet

 

Titre du projet : Projet protection des plants dans les régions du Centre Ouest et des  Hauts Bassins du  Burkina Faso : phase II.

 

 

Présentation de l’organisation porteuse :

 Notre structure est dénommée : Association Eben-Ezer Service Nature et Développement. L’Association Eben-Ezer Service Nature et Développement a pour objectif global de promouvoir le développement humain durable respectueux de l’environnement par la défense des équilibres socioéconomiques et écologiques. Elle a commencé ses activités depuis 1996. C’est le 22 avril 2008 qu’elle a reçu son récépissé de reconnaissance officielle sous le numéro : 2008-231/MATD/SG/DGLPAP/DOASOC. Son rayon d’action est l’ensemble du territoire national.

 

Responsables de l’organisation :

Noms et Prénoms                                 Rôle                                    

ZONGO Edmond,                                Président                                                   

YAMEOGO Ernest,                             Secrétaire à l’organisation                      

ZONGO Noraogo,                                Président Section locale de Kindi             

 

 

 

II .Bilan des réalisations de la seconde phase

La deuxième phase du projet s’est déroulée dans la région du centre ouest, plus précisent dans la commune de Kindi.

 

2.1 Commandes des protèges.

Les protèges ont été commandées à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso pour être transportées à Kindi, commune située à 75 km de Ouagadougou.

Prévu avec des protèges en fer nous avons trouvé, que le fer n’était disponible en cette période ce qui a conduit à associer des protèges en plastiques.

Les protèges en plastiques ont été achetés à 1100f cfa l’unité tandis que celles en ont été 1500 f cfa l’unité

 

 

Situation des protèges

Nature

Quantité

Coût unitaire

Coût total FCFA

Protèges en plastiques

160

1100

176 000

Protèges en fer

140

1500

210 000

TOTAL

 

 

386 000

 

 

2.2 Le transport

.le transport a été effectué par un véhicule de marque Peugeot à une somme de 20 000 FCFa

 

2.3 Réception et pose des protèges

 

Les protèges ont été réceptionnées par Michel ZONGO, responsable locale de Eben-Ezer Service Nature et Développement qui s’est chargé de la distribution auprès des paysans sous notre regard.

Au total, 58 personnes ont reçu les protèges pour la présente campagne et les poses ont été effectivement  réalisées au moment où nous rédigeons le rapport.

 

 

 

 

              


IV.Bilan global de l’exécution du projet

 

Le bilan du projet se présente comme suit :

 

Régions

désignation

quantité

Coût unitaire en FCFA

Montant en FCFA

Hauts Bassins

Protèges (fer)

200

1 500

300 000

Centre ouest

Protèges( plastique)

160

1 100

176 000

Protèges (fer)

140

1 500

210 000

Transport Hauts Bassins

-

 

 

15 000

Transport Ouaga-Centre ouest

-

 

 

20 000

TOTAL

 

500

 

721 000

 

Le fait d’avoir été contraint d’associer des protèges en plastiques a permis de gagner 40 protèges de plus pour la zone de Kindi.

 

 

 

V.Analyse et conclusion

Le financement du projet de reboisement a permis de mettre 500 protèges à la disposition du monde rural et des écoles de protèges pour  la protection des jeunes plants qui étaient les saisons passées broutés par les animaux.

L’arrivé à temps des fonds a rendu possible cette activité et déjà nous voyons que les plants se portent bien cette année. Chaque jour, nous recevons des nouvelles demandes de protèges. En attendant les plants qui n’ont pas eu de protèges sont protégés traditionnellement.

 

A tous ceux qui ont été à la base de ce projet, recevez les vifs remerciements des paysans et des membres d’Eben-Ezer Nature et Développement